La FJCF dévoile les gagnants et les gagnantes de son Grand défi entrepreneurial pancanadien

Bannire sans date

Le Grand défi entrepreneurial pancanadien, concours s’adressant aux jeunes entrepreneurs lancé par la Fédération de la jeunesse canadienne-française s’est terminé le 20 mars dernier. Depuis, le jury a pris grand soin d’étudier les vidéos soumises dans lesquelles les candidat.es présentaient leur entreprise, qu’elle soit à l’étape de projet ou qu’elle soit déjà lancée. En plus de 3 bourses et de 15 places pour un incubateur entrepreneurial d’une semaine à Ottawa, de nombreux prix ont été attribués aux lauréats et lauréates.

Voici la liste des prix et des récipiendaires :

prix

De plus, tous les participant.es recevront une session de formation de 60 minutes (Portail Linguistique du Canada), un test sur les forces et talents « StrengthsFinder » (GABCM inc.), une participation à un atelier « introduction aux points forts » (GABCM inc.) et des ressources numériques (BDC).

La FJCF s’est associée aux Rendez-vous de francophonie pour lancer la première édition de son Grand défi, projet qui s’inscrit parmi les 29 financés par le ministère Emploi et développement social Canada par l’entremise de l’initiative Ensemble pour le développement social des communautés francophones et acadiennes du Canada, qui a pour objectif de contribuer directement au bien-être des francophones et acadien.nes du pays.

La FJCF tient à remercier le Gouvernement du Canada, le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, les Rendez-vous de la Francophonie, la Banque de développement du Canada, le Portail linguistique du Canada, Futurpreneur Canada, mécènESS, la Cité des Affaires, l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère de l’Université Saint-Paul, l’Association des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec, Social Enterprise Institute, Antoine B Carrière, entrepreneur et coach, Alain Aubut, stratège en innovation et la Fondation du Collège universitaire dominicain de l’aider à favoriser la transition des jeunes vers le marché du travail et promouvoir l’entreprenariat comme choix de carrière pour les jeunes d’expression française, en plus d’encourager le leadership des jeunes d’un bout à l’autre du pays.

N’hésitez pas à consulter le lien suivant pour plus d’information sur le secteur jeune: http://ensemble-pds.ca/secteur-jeune

Cette initiative est financée en partie par le Gouvernement du Canada par le biais du Programme de partenariats pour le développement social- Composante « enfants et familles»canada

par Marie-Claude Desroches-Maheux, responsable des communications, secteur jeune

Imprimer